LES SENIORS 3 CONCÈDENT LE NUL FACE AUX CHEMINOTS DE VAISE

Dimanche 28 janvier 2018 à 15h, stade Robert RICHARD à PARCIEUX, gazon synthétique
FCBS – CHEMINOT DE VAISE : 2 – 2 (1 – 1)
Buts pour le FCBS : FETTACHE (7′, 79′), pour les CHEMINOTS : EDDADSI (14′, 81′)
Arbitre : M. Maunir KEMERCHOU Maunir
FCBS 3 : 1-RISSONS, 2-BRAHMI, 3-FLEURANCE, 4-LAMBERT, 5-HALATRE (c), 6-EL GHABI, 7-TELAIDJ, 8-FETTACHE, 9-BOUDILMI, 10-AVCI, 11-AIACHI, 12-FADEL, 13-ARDICLIK, 14-CAMBAZ
Entraineur : Yoann PERNIN
Entame équilibrée entre deux équipes qui s’observent, mais le round d’observation se termine lorsque FETTACHE bien servi troue la défense visiteuse pour inscrire le premier but (1-0, 7′). Dans la minute qui suit, les visiteurs se procurent deux balles d’égalisation que RISSONS repousse, mais il doit s’incliner sur une tête puissante du capitaine adverse, EDDADSI, consécutif à un corner (1-1, 14′). Le FCBS va alors lui aussi avoir une réaction d’orgueil, notamment par BOUDILMI, puis AIACHI, mais HADDOUR, le portier visiteur, veille. Si le match se durcit quelque peu, il reste toujours dans les règles. Les minutes s’écoulent, et même si le FCBS domine le match, se procurant de nombreuses occasions, la mi-temps est atteinte sans que le score n’évolue.
La reprise voit deux équipes où les défenses prennent nettement le pas sur les attaques. Le jeu devient haché, obligeant l’arbitre a siffler de nombreuse fautes. RISSONS réalise coup sur coup deux parades décisives sur des frappes lointaines (67′). Mais FETTACHE s’échappe sur l’aile gauche et ajuste HADDOUR avec beaucoup de sang-froid (2-1, 79′). Mais les CHEMINOTS de VAISE décidément très coriaces ne baissent pas les bras et sont récompensés lorsque EDDADSI s’enfonce dans la défense pour battre RISSONS (2-2, 81′). Une fois encore, tout est à refaire pour le FCBS. Suite à un beau mouvement entre CAMBAZ et FETTACHE, ce dernier centre en retrait pour AIACHI qui voit sa frappe rater le cadre (84′). Gros pressing du FCBS, mais les visiteurs mènent à chaque récupération des contres meurtriers. Pourtant, le score ne bougera plus et les deux équipes se sépareront sur ce score de parité.